Theva Daran | La conquête du Wakeboard | 2019

théva-daran-conquête-miniature

Theva Daran | La conquête du Wakeboard | 2019

En 2019, Theva Daran est un jeune wakeboarder plein de projets qui rêve de pouvoir faire découvrir son sport aux J.O 2024. Retour sur sa passion et son avenir.

Le coup de foudre

Comme il nous l’avait décrit il y a 2 ans au cours de notre interview, Theva découvre à l’âge de 12 ans le wakeboard en Bretagne sur un bi-poulies pour ne plus jamais ressortir de la pratique de ce sport. Patrice, son papa, raconte : «Theva avait 12 ans. Pendant des vacances en Bretagne, il a découvert le wake grâce à un ami de la famille. Dès la première journée, il nous a dit :«C’est le sport que je veux faire»». Depuis, les week-ends, les vacances de la famille et parfois même les mercredis se passent autour d’un plan d’eau.

theva daran at cwc

La compétition et les études

Après 4 années d’entraînements, il est récompensé de ses efforts et termine 2ème du championnat de France 2018 de wakeboard et 1er de sa catégorie. Il a également obtenu de bonnes places dans les compétitions auxquelles il a participé, aussi bien avec la fédération que sur le circuit WWA organisé par la World Wake Association. Si le principal soutien de Theva reste sa famille, il a également des sponsors privés comme Quiksilver, Liquid Force ou le Téléski nautique du Gers son home spot.

L’an dernier, le jeune athlète sailhanais a mené de front son sport, des études (il a obtenu un bac pro maintenance des équipements industriels), le permis de conduire et le monitorat de ski. Cette année, il continue à alterner études avec un BTS conception et réalisation des systèmes automatisés et Wake.

L’ambition des J.O 2024

Pour l’année 2019, Theva Daran a “des ambitions pour la Coupe du Monde qui se déroule en février prochain, en Argentine, mais aussi pour toutes les autres compétitions : championnats de France, d’Europe et circuit WWA”. Un rêve qui va plus loin : le wakeboard sera, au pire, en démonstration au JO de 2024, à Paris. Theva compte bien en être ! Ce sera une occasion de faire découvrir au plus grand nombre ce sport qui, en plus, est vert! Pas de consommation d’essence, juste de l’électricité et un brassage de l’eau qui favorise la vie aquatique : dans les lacs équipés d’un téléski, la biodiversité augmente. Pour patienter jusqu’à cette date, vous pouvez retrouver tous ses articles et vidéos dans cette section.

*Article basé sur les informations contenues dans l’article de A. Billard, “Wakeboard : Théva Daran, un montagnard champion sur l’eau”.



2019_UNLEASHED_SS_PHOTOSHOP_1920x1400
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
ErrorHere